Le silence de la Terre, tel est l’objet de ma quête durant ce voyage en Colombie, dont certains lieux sont explorés à la course à pied, kilomètre après kilomètre. Après d’innombrables péripéties, je parviens enfin à San Gil – point de chute avant de m’aventurer sur le sentier historique El Camino Real reliant plusieurs villages pittoresques (Barichara, Guane et Villanueva).
Plus tard, je pars en direction de Minca, un village perdu dans les nuages, et fais escale dans une auberge rustique située à flanc de montagne, avec une fenêtre ouverte sur un horizon prophétique. C’est alors que la magie opère, lorsque chaque soir je contemple les feux célestes aux couleurs exquises et mirifiques. Mon cœur se trace alors un chemin vers les étoiles.
Dans un dernier élan, je poursuis mon cheminement jusqu’à Salento, où les hauteurs m’offrent une brève inertie, une extase de l’esprit – sous l’orage, un parfum de pluie se fait écho du Temps, ce trésor insondable qui soudain se révèle, invulnérable et fuyant.